#tutosdusport: bien courir et améliorer sa foulée

28/08/2015

#tutosdusport: Running

 

Bonjour les amis sportifs, j'espère que vous allez bien?

 

Si vous avez lu le précédent article, j'ai répondu à une question importante qui est le choix de sa paire de running. 

 

Vous avez choisi votre paire de chaussure? Très bien! Mais maintenant, savez-vous courir?

(pour celles et ceux qui veulent avoir la réponse tout de suite, mettez-vous pieds nus et courez dans votre salon...).

 

La majorité me dira donc "oui Jeff, on fait ça depuis qu'on est enfant" et je répondrai que l'homme le fait depuis la nuit des temps, du moins, depuis qu'il sait marcher debout. 

Cette question peut paraite anodine mais elle doit être abordée afin de pratiquer le running avec plaisir sans se blesser.

 

Depuis votre naissance, ou du moins à partir du moment où vous avez appris à marcher jusqu'à aujourd'hui, vos pieds ont connu bon nombre de paires de chaussures, et de toutes les formes... Avec le temps et votre activité quotidienne, vos pieds et votre foulée se sont adaptés. 

 

Les chaussures de running possèdent un talon plus ou moins élévé selon les modèles et confère ainsi un amorti (ou drop en anglais qui exprime la différence de hauteur entre l'avant et l'arrière du pied). 

 

A ce stade là, il est difficile de se rendre compte que cet amorti engendre une modification de la posture et, dans la majorité des cas, une mauvaise technique de course... Cela revient un peu à porter des talons et nous savons tous (même nous les hommes) que les chaussures compensées causes des déformations de la colonne vertébrale sur le long terme, des douleurs aux chevilles, aux genoux...


C'est alors qu'avec un très bon amorti talon, on se dit que tout va bien, nous sommes protégés des chocs et des vibrations engendrés par la course à pied et c'est là que nous nous trompons car bien que "filtrés" par cet amorti, les chocs se font tout de même ressentir et occasionnent des blessures à plus ou moins long terme (qui ne seront pas abordées dans cet article).

 

 Foulée avec amorti par le talon: traumatisante, perte d'énergie...

 

Lors de mes sorties running, je croise souvent des runners qui ont adopté la "mauvaise" foulée en posant premièrement le talon et c'est une erreur!

Si vous n'avez pas effectué le test tout à l'heure, mettez-vous donc pieds nus et essayez de courir...

Alors, comment posez-vous le pied désormais? Par la pointe/à plat il m'a semblé entendre au fond de la classe et c'est exact! 

 

Lorsque l'on court pieds nus ou avec des chaussures minimalistes, on comprend mieux la technique à adopter car l'épaisseur du talon en moins n'occasionne pas un contact prématuré du talon sur la piste.

 

Courir en pointe de pied/ à plat, quand on n'en a pas l'habitude, est assez exigeant musculairement car cela demande une certaine souplesse lors de la pose de pied pour amortir et propulser.

A l'inverse d'une pose par le talon qui fait perdre énormément d'energie (force opposée au sens de la course), on se rend compte qu'avec cette technique, la foulée devient bondissante (effet ressort) et plus efficace. 

 

Pour essayer d'aborder cette nouvelle technique de course, vous pouvez visualiser le mouvement de poussée du pied libre lorsque vous faites de la trotinette. Au fil de vos sorties, essayez progressivement:

> de poser le pied en attaquant avec le milieu du pied. Dans le milieu de l'athlétisme, on parle de "griffé de pied". Cela doit provoquer un appui dynamique lorsque vous entrez en contact avec le sol.

>le talon ne doit pas entrer en contact avec le sol, il doit seulement l'effleurer.

>lors de la poussée, chercher à faire "reculer" le talon vers l'arrière.

> ressentir le mouvement de rebond en se grandissant lors de l'impulsion vers l'avant tout en restant gainé.

 

 Foulée avec amorti par la pointe/ à plat: non traumatisante, gain d'énergie...

 

Lorsque vous mettrez en place ces quelques consignes, vous aurez un sentiment de course plus légère, plus aérienne et athlétique. N,essayez pas de changer radicalement votre façon de courir, cela doit se faire de façon progressive au fil de vos sorties.

 

Comprenez donc que je ne suis pas en train de vous convertir à la course pieds nus ou aux chaussures minimalistes mais il me semble important de transmettre cette information dans le but de prévenir les éventuelles blessures. Lorsque vous changerez de modèle, pensez à analyser le drop de la chaussure et optez pourquoi pas pour un drop inférieur à votre précédente paire.

 

Courir ne doit pas être une torture, cela doit être une source de plaisir!

 

Sur ce, je vous souhaite un bon run les amis, à bientôt pour de nouveaux #tutosdusport ;) 

 

 

 

Sportivement, Jeff

Please reload

Derniers articles
Please reload

Archives
Please reload

Recherche par Tags
Please reload

Suivez moi
  • Facebook Basic Square
  • Instagram Social Icon